Si cette annonce n'est pas passée inaperçue, peu de monde comprend réellement quel est l'impact de la fin du support de Windows XP.

Fin support Windows XP Microsoft

Annoncée depuis un bon moment, la fin du support de Windows XP prend effet aujourd'hui. Les postes concernés par cet arrêt représenteraient encore 18,9 % des PC connectés à la Toile selon StatCounter. En ce qui concerne la France, 9,9% des postes utilisent cet OS. Ce ne sont également pas loin de 95% des distributeurs de billets automatiques mondiaux qui fonctionnent encore sous la version embarquée de ce système d'exploitation. Et pourtant, les entreprises ne sont pas encore prêtes à abandonner l'OS de Microsoft.

Pris de cours ou ignorant les dangers représentés par cette fin de support, les entreprises ne comptent pas changer leurs habitudes de sitôt. D'après une étude menée par AppSense auprès d'entreprises britanniques, 68% des entreprises concernées ont déclaré à Microsoft continuer à utiliser Windows XP suite à cet arrêt de support.

Des risques de sécurité importants

La fin de support de ce système d'exploitation implique l'arrêt de sa mise à jour et par conséquent l'arrêt des corrections de failles de sécurité qui continuent à être découvertes jour après jour. Si pour un utilisateur lambda ces failles ne représentent pas grand chose, elles sont en réalité une belle opportunité pour les pirates informatiques de prendre le contrôle de tous ces postes afin de déployer leurs logiciels espions (spywares) ainsi que divers autres programmes (malwares) permettant entre autres le contrôle à distance des ordinateurs. Ces derniers peuvent ensuite être utilisés pour réalisés diverses tâches malveillantes.

Il est à noter que le support des versions embarquées XP Embedded Service Pack 3 et Embedded PoS SP3 de Windows XP ont tout de même été prolongé jusqu'en janvier 2016 afin que les banques puissent faire face à cette obsolescence.

Microsoft souhaite l'abandon de XP

Pour faire face aux réactions de ces entreprises et de particuliers réticents, Microsoft a mené diverses campagnes dont une offre de 100 $USD pour tout achat d'un nouvel ordinateur sous windows 8 de plus de 599$. Cette offre n'est cependant proposée que pour le continent Nord-Américain. Pour argumenter davantage, la firme de Redmond souligne que de nombreux logiciels ne seront bientôt plus supportés sous Windows XP et que les développeurs ne s'orienteront plus vers ce système d'exploitation pour leurs prochains logiciels.

Une prolongation pour certaines firmes

Malgré ces mises en garde de Microsoft, certaines firmes ou administrations ont négocié une prolongation du support d'un an comme c'est le cas pour les différentes institutions britanniques utilisatrices de Windows XP qui se sont regroupées avec le soutient du gouvernement et ont obtenu un prix de 5,548 millions de livres, soit environ 6,7 millions d'euros. C'est aussi le cas pour le gouvernement néerlandais qui a obtenu une prolongation de support pour 30 000 à 40 000 machines contre une somme s'élèvent à plusieurs millions d'euros selon lesnumeriques.com. Si cette solution de prolongation semble intéressante pour les grandes entreprises et administrations, elle ne l'est bien évidement pas pour tout le monde.

Une migration pressante : plusieurs solutions

Malgré tout, il est trop tard pour beaucoup d'entreprises : la migration d'un parc informatique d'un système d'exploitation à un autre prend un temps assez important. C'est pourquoi il faut envisager dès maintenant de palier à ce problème.

Microsoft propose sur son site officiel diverses solutions pour remplacer XP. La première étant de migrer les postes vers Windows Seven ou encore Windows 8.1. Cependant, les postes tournant sur Windows XP à l'heure actuelle commencent à vieillir et leur remplacement pourrait être à envisager d'ici quelques années si toutefois ils sont aptes à faire tourner l'un des deux systèmes d'exploitations cités ci-dessus. C'est pourquoi Microsoft préconise de se rapprocher d'un revendeur partenaire, dont fait partie Abomicro, afin d'acquérir un nouvel ordinateur sous Windows 8.1 Professionnel.

Que vous soyez dans le premier ou le second cas, Abomicro saura vous conseiller au mieux afin de répondre à vos besoins pour passer outre cet arrêt de support.

Twitter Timeline

Témoignages

Net Comme Web Romain Rozier

Abomicro réalise pour cette agence web de l’hébergement web, des prestations de sécurité et de la sauvegarde de données. Je fais appelle à Abomicro en premier lieu pour leur compétence, à cela s'ajoutent la réactivité, la confiance et un degré d'implication rarement égalé ailleurs. En plus, Abomicro nous laisse au quotidien, l'opportunité de nous concentrer sur notre cœur de métier, à savoir le développement de sites web, et ainsi d'augmenter notre productivité. Net Comme Web Romain RozierRomain Rozier
(Gérant)