Abomicro propose des services de sauvegarde de données sécurisées pour entreprises sur Lyon et Paris

A l'ère du numérique, les données informatiques sont de l'argent : comment éviter de les perdre?

En quoi consiste le système de sauvegarde (backup en anglais) ? A quoi ça sert ? Pourquoi l'utiliser ? Quand l'utiliser ?

Votre prestataire de services informatiques Abomicro répond aujourd'hui à vos questions.

 

Backup : Réduire les risques de perte de données

Le principe de backup est simple : il s'agit de réaliser une copie de données critiques et de les stocker en sécurité, généralement loin de la source principale.

Fichiers de clients, factures, comptes-rendus, données sur le personnel, informations sur l'activité, formules importantes, données de clients, archives, ...

Aujourd'hui, que vous arriverait-il si vous perdiez ces données?

Les risques de les perdre sont beaucoup plus nombreux qu'on ne le pense. De la simple panne de matériel en passant par la surtension électrique, le vol, la tasse de café qui se renverse, la suppression par erreur, l'infection de virus, la malveillance d'un collaborateur ou encore les catastrophes naturelles comme les incendies ou les inondations,... : nous ne sommes jamais à l'abris d'une perte de données.

C'est pour cela que nous ne pouvons pas nous contenter d'avoir ces données sur un seul et unique support numérique (ex. ordinateur). 

Ainsi, le concept de "backup", ou système de sauvegarde informatique, permet d'assurer la sécurité de vos données, valeur de votre entreprise. En complément des plans de continuation d'activité et de reprise d'activité, la backup permet de minimiser le risque de perte de données.

En cas de problème, il suffit de restaurer les données désirées.

Evaluer ses besoins

Dans le cadre de la mise en oeuvre d'une stratégie de sauvegarde, l'entreprise doit prendre en compte le temps maximal (5min ? 1 heure ? 1 jour) d'indisponibilités de ses données. Dans le cas d'une restauration de la dernière sauvegarde, il faut prendre en compte le temps de production maximal perdu : temps écoulé entre l'incident et la dernière sauvegarde. Si la sauvegarde est effectuée à minuit et qu'un incident survient à 16h00, la restauration de ces données sauvegardées à minuit induira la perte de la production de la journée (production de l'entreprise entre minuit et 16h00). 

 

Différents types de support

Le stockage des données dans le cadre d'un plan de sauvegarde peut être effectué sur différents supports locaux ou externalisés :

Supports Locaux (dans l'entreprise) :

- Disque interne : méthode de sauvegarde la plus simple, les sauvegardes sont stockées dans un autre dossier ou bien sur un autre disque dur du même ordinateur. Si c'est la moins onéreuse des solutions de backup, elle n'est vraiment efficace qu'en cas de suppression accidentelle ou de panne du disque dur source.

- Bandes magnétiques : elles ont une capacité plus importante qu'un CD/DVD ou qu'une clé USB tout en étant aussi portable. Ces bandes magnétiques sont très résistantes et consomment très peu d'électricité lors du stockage. Elles sont surtout très peu onéreuses. Cependant, la restauration de données depuis une bande magnétique est plus lente que depuis un disque dur classique.

- NAS : (Network Attached Storage), c'est un disque dur ou ensemble de disques durs accessible via le réseau de l'entreprise. Il permet le stockage et la synchronisation de données avec d'autres ordinateurs. Cette synchronisation permet l'équivalent d'une sauvegarde "temps réel". Sa consommation électrique faible et sa facilité de mise en oeuvre en font la solution la mieux adapter pour les sauvegarde en entreprise PME et TPE.

- Serveur dédié : L'entreprise peut opter pour une sauvegarde sur un serveur dédié, connecté sur le réseau de l'entreprise. Cette solution, plus onéreuse, permet de mettre en oeuvre des logiciels avec fonctionnalités avancées de gestion des sauvegardes. 

Supports Externalisés :

Export FTP : L'Export FTP consiste à l'envoi manuel de la sauvegarde sur un serveur distant. Elle revient à une copie simple de fichiers. Cette méthode est limitée. La restauration des sauvegardes n'est pas automatique ce qui la rend lente et peu fiable : l'utilisateur peut accidentellement remplacer une sauvegarde par une autre, il peut ne pas restaurer la bonne version, etc...

- NAS hébergé : Le NAS hébergé présente les mêmes avantages qu'en local. Son hébergement en Datacenter (centre de données) permet un service sécurisé et garanti répondant à des normes de sécurité élevées.

- Service de backup distant ou Cloud : Dans ce cas les données sont enregistrées sur un ensemble de serveurs distants stockés dans les mêmes conditions que le NAS distant. L'avantage de ce système : le service est automatisé ; un logiciel s'occupe d'effectuer régulièrement des backups et de les contrôler.

 

Si vous êtes perdus au milieu de toutes ces méthodes de sauvegardes, n'hésitez pas à nous contacter pour poser vos questions. Nous pourrons également vous proposer une solution sur-mesure qui vous permettra de réaliser les backups nécessaires à votre activité pour ne pas perdre de données.

Aujourd'hui, perdre des données, c'est perdre de l'argent.

Twitter Timeline

Témoignages

Témoignage Co Efficience Abomicro, désinfection site internet Abomicro a réalisé pour ce cabinet de conseil en recrutement la désinfection de leur site internet qui avait été piraté.    Nous avons fait appel à ABOMICRO après qu’une faille détectée sur notre site web ait entrainé le piratage de ce celui-ci ainsi que la suspension de nos activités en ligne.

   Nous avons pu nous reposer sur une équipe composée d’intervenants aussi sympathiques que professionnels qui ont su nous guider par leur capacité d’analyse et leurs conseils avisés.

   La prise en charge rapide de notre problème nous a permis de limiter l’impact causé par cette intrusion.

   Nouveau client nous sommes, client nous resterons !
Benjamin Dargaud Benjamin Dargaud
(Directeur associé)
http://www.co-efficienceconseil.com